TEMPS DE TRAVAIL : travailler plus pour gagner moins !!

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL  :

LE CHANTAGE DU MAIRE DE LIMOGES !

Non contents de voir baisser une nouvelle fois leur traitements en janvier 2016, suite à la hausse des cotisations sociales sur les retraites, les fonctionnaires territoriaux se voient attaqués de toute part sur le  temps de travail et les « fameuses » 1600 heures.

La Ville de Limoges ne déroge pas à cette règle ! Prétextant ne pas vouloir augmenter les impôts locaux, le maire, pour faire face au désengagement de l’État de plusieurs millions d’euros (voir la suite), s’attaque donc au temps de travail des fonctionnaires territoriaux.

Le temps des promesses est révolu ! Après avoir amadoué les agents en leur disant qu’ils étaient  » la principale richesse de la collectivité «  (sic), le vrai visage de la nouvelle municipalité se découvre enfin… Petit rappel:

AVRIL 2014 :

Le maire nous annonce les difficultés financières que va rencontrer la municipalité lors des 4 prochaines années face au désengagement de l’Etat (entre – 9 et – 11 millions d’Euros). Il indique que des économies de fonctionnement devront être effectuées.

Il promet que, selon les économies réalisées, une partie de celles-ci seront réinjectées dans la masse salariale au travers de primes pour le personnel.

FÉVRIER 2015 :

PAS de primes !! Le maire décide au contraire de supprimer 2 jours sur les quatre (ou cinq) accordés jusqu’à présent au personnel par la municipalité…

NOVEMBRE 2015 :

Par voie de presse, le maire se félicite des quelques 5 millions d’euros d’économisés sur l’année et promet qu’il va continuer en ce sens en s’attaquant au temps de travail des fonctionnaires de la Ville…

DÉCEMBRE 2015 : Les organisations syndicales sont reçues par l’administration pour un compte rendu de l’audit effectué par le cabinet d’expert KPMG (organisme spécialisé dans les audits des entreprises du Cac 40…) sur le temps de travail à la Ville. Les fonctionnaires ne font pas 1607H par ans !

ET ALORS ? Nous répondons que les 1607 heures constituent un niveau plafond au-delà duquel toute heure doit être considérée comme supplémentaire. Nous demandons également au cabinet d’expertise combien fait-on d’heures chez LEGRAND ou dans les autres grandes entreprises. Pas de réponse à notre intervention si ce n’est que KPMG n’a pas été mandaté par la Ville sur ce sujet…

JANVIER 2016 : Lors de sa présentation des vœux au personnel, celui-ci commence son discours par féliciter l’ensemble des agents pour les efforts consacrés l’année passée. Il termine son discours en déclarant : « …Soit vous acceptez les propositions que je vous fais, soit je supprime 58 emplois et je gèle les avancements de carrière (grades) … »

 

Proposition du maire : suppression de 4 jours de congés !

 

INACCEPTABLE !!!

 

Les agents territoriaux ne sont pas responsables des choix politiques du maire de Limoges !

 Si le maire de Limoges voulait réellement faire des économies budgétaires sur le dos de nos collègues, alors pourquoi a t-il décidé de porter de 20 à 60 le nombre d’agents policiers municipaux, si ce n’est que pour appliquer une de ses promesse de campagne et céder à une pression politique d’une partie de son électorat de droite, voire d’extrême droite ? Pourquoi ne pas avoir attendu de voir si la Ville était en capacité de créer ses postes supplémentaires lorsque la situation financière aurait été assainie?

Si le maire de Limoges tient à une gestion rigoureuse, pourquoi organise-t-on dans les salons de l’hôtel de ville le quadruple de repas de prestige par rapport aux années précédentes ? Et ce alors même que dans les cantines scolaires, on diminue les rations de nos enfants, (mais pas le prix)  allant même plusieurs fois supprimer des menus la viande, ce qui ne s’était jamais vu à Limoges !

Pendant des années, on nous  signifié que la priorité des embauches à la Ville était donnée aux habitants de la capitale limousine.

Aujourd’hui encore, beaucoup d’agents titulaires ont choisi de rester limougeauds. Mais jusqu’à quand?

La masse salariale représente 52% des dépenses de la Ville. Soit ! Cela veut dire que les agents municipaux qui habitent Limoges payent 52% de leur taxe d’habitation pour se verser eux-mêmes leurs salaires. Quels autres employeurs agissent de la sorte envers leurs employés sur Limoges ? Aucun !

Ainsi, en ne voulant pas relever l’impôt et partager les efforts avec l’ensemble de la population limougeaude, le maire pénalise une deuxième fois ses propres salariés !

Et comme le maire croit qu’il leur reste un peu d’argent en poche, il leur expédie une luxueuse plaquette en quadrichromie pour leur  demander leur participation financière au mécénat engagé pour la réfection de l’hôtel de ville…

Comment ne pas comprendre alors le choix de nos collègues de s’installer en première ou deuxième couronne de Limoges pour pouvoir vivre décemment de leurs maigres traitements ?

Le mardi 26 janvier, une journée de mobilisation pour le dégel du point d’indice dans la fonction publique est organisée dans toute la France. La FSU, à l’origine de cette action, participera activement à la manifestation organisée à Limoges.

Ce sera aussi l’occasion de faire un détour sur le parvis de l’hôtel de ville pour exprimer notre mécontentement sur les décisions du maire.

Rendez-vous à 10 heures, devant le Rectorat de Limoges

(rue François Chénieux)

Un préavis couvrant la journée de travail a été déposé par la FSU. Rien n’empêche les agents de ne faire que deux heures de grèves où une demie-journée. Chacun est libre de son temps de grève. Le principal est d’être nombreux à nous exprimer lors de la manifestation !

Nous comptons sur vous !!

 

 

 

La FSU organise une réunion d’information syndicale le :

Vendredi 22 janvier 2016

de 13 heures 30 à 15 heures 30

 

(Amphithéâtre BLANQUI)

 

 

 

 

– Réorganisation du temps de travail,

– Compte Epargne Temps,

– Questions diverses

 

Assister à des heures d’information syndicale est un droit.

Une lettre d’information a été envoyée au maire pour vous permettre d’assister à cette réunion.

 

Venez nombreux, la FSU est là pour vous soutenir et vous informer.

 

partager:

Commentaires fermés.