Précisions sur le préavis de grève du 26 janvier 2016

Plusieurs agents de la ville de Limoges nous ont contacté pour savoir si la décision de la municipalité de faire payer aux agents territoriaux le désengagement de l’État par le biais de suppression de jours de congés faisait partie du préavis déposé par les syndicats dans notre collectivité.

Si le préavis de la CGT et de FO ne concerne que l’augmentation du point d’indice, la FSU a attendu le vendredi 15 pour connaître les intentions du maire sur le temps de travail avant de déposer son préavis de grève.

Devant une telle attaque du maire de Limoges contre nos congés, la FSU a décidé d’appeler à la grève les personnels territoriaux non seulement sur la revalorisation du point d’indice, qui est légitime, mais aussi contre la remise en cause du protocole ARTT de 2001 par Monsieur LOMBERTIE.

La mobilisation des personnels se doit d’être donc encore plus forte pour la journée de mardi prochain et l’assemblée générale que nous organisons demain vendredi 22, à 13H30 (Amphi Blanqui) avec participation à la tribune de la CGT,  sera la première occasion de vous faire entendre auprès du maire de Limoges.

partager:

Commentaires fermés.