ÇA PUE À MORT AU SERVICE FUNÉRAIRE !

Alors  qu’à de nombreuses reprises  nous sommes intervenus auprès de la direction générale  sur  les  méthodes discutables de management du staff du service funéraire.  Alors que des témoignages de collègues viennent dénoncer régulièrement des comportements inappropriés de la part de leur hiérarchie…. Il ne se passe RIEN !  Tout reste en l’Etat !

Notre bienveillante Mairie qui déploie des moyens financiers considérables pour le bien-être au travail est frappée de cécité et de surdité quand il s’agit de la souffrance de ses agents.

C’est ainsi qu’à Babeuf nos collègues vivent sous les insultes, les humiliations et les provocations d’un petit chefaillon soutenu par sa hiérarchie.  Mais dans l’ignominie il y a pire encore …  c’est le départ à la retraite à 60 ans d’un de nos collègues au 1er novembre prochain (carrière active) alors qu’il n’aura l’intégralité de sa pension qu’à 62 ans (retraite du privé). A peine 600 euros pour vivre par mois car les encadrants du service funéraire ont refusé un report d’activité de 2 ans.

Au cimetière de Louyat  l’ambiance  est la même. Pour le  personnel administratif on cherche la faille et on  déplace les agents vers d’autres services  dès lors  qu’ils ont eu l’affront de  dénoncer  des déviances …  par contre ces cadres bien pensant positionnent leurs pions à la place… pour le personnel technique  c’est  à quatre pattes qu’ils désherbent les allées du cimetière et comme cela ne suffit pas on leur demande de s’occuper aussi des concessions privées ce qui est illégal. Les exemples sont nombreux pour le funéraire mais  d’autres services subissent également le même traitement !

« Pour que le mal triomphe seule suffit l’inactivité des hommes de bien. »

Citation de Edmund Burke

partager:

Commentaires fermés.