Limoges, Cadres A : ça valse !

A son arrivée en avril 2014, le maire de Limoges avait rassuré les représentants du personnel en expliquant qu’il n’était pas question de remettre en cause les capacités professionnelles des directeurs et autres agents de la catégorie A dans notre collectivité.

Si quelques changements plus ou moins obligatoires avaient été effectués dès le début du mandat (direction de la communication, cabinet,..) car ces postes sont très politisés, le maire avait simplement souligné qu’il n’accepterait aucune obstruction politique de la part des responsables de service et qu’il serait impitoyable avec ceux-ci. Il précisait également que les responsables de services seraient jugés sur leurs résultats et non sur leur appartenances à tel ou tel parti.

Deux ans plus tard, il est malheureusement évident de constater que la chasse aux sorcières est belle et bien organisée à la ville de Limoges. A ce jour, pas moins de 11 agents de la Catégorie A se sont vus ainsi changés de services, la plupart sans ménagement, apprenant leur changement de structure le vendredi pour le lundi suivant… D’autres, lauréats de concours spécifiques, ont été reclassé sur des postes sans aucun rapport avec leur qualification ! Certaines propositions de poste allant même jusqu’à exiger dans le profil de poste de directeur, des missions exercées au sein une collectivité… appréciée ! Quelle conclusion faut-il en tirer ??

Même si il n’est pas dans les habitudes des agents de la catégorie A de se plaindre de leur sort et que très peu d’entre eux sont syndiqués à la FSU, notre syndicat ne peut que condamner ce genre de procédé.

Une intervention sera donc effectuée par la FSU lors du Comité Technique de décembre prochain pour dénoncer ce genre de réorganisation pour le moins floue.

partager:

Commentaires fermés.