Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat : le décret 2017 paru !

Le décret GIPA 2017 enfin paru

Le 21/11/2017

Le décret instaurant la prime annuelle de garantie individuelle de pouvoir d’achat est paru :

Il conduit au versement d’une prime pour les agents de la Fonction publique, titulaires et non titulaires, employés de manière continue du 31 décembre 2012 au 31 décembre 2016, dont le pouvoir d’achat lié au traitement indiciaire a régressé sur cette même période au regard du taux d’inflation retenu, à savoir 1,38%. La revalorisation du point d’indice intervenue au 1 er juillet 2016 (+ 0,6%) ainsi que le faible taux d’inflation sur la période de référence (les 1,38% retenus cette année sont à comparer aux 3,08% l’an dernier et 5,16% il y a deux ans) devraient réduire fortement les montants versés au titre de la GIPA, le Ministère annonce des montants moyens autour de 400 euros.

Il n’en reste pas moins qu’elle reste souvent le seul élément de compensation de la stagnation des traitements sur longue période, particulièrement en fin de carrière. A titre d’exemple, un agent payé à l’indice majoré 783 au 31 décembre 2012 et toujours à ce même indice au 31 décembre 2016 devrait toucher 470 euros de GIPA.

Il n’y a pas de démarche particulière à faire pour en bénéficier. La parution des textes particulièrement tardive cette année obéit à un calendrier politique que la FSU a dénoncé : il s’agit, pour le Ministre de l’Action et des Comptes publics, d’afficher une compensation aux mesures salariales de gel de la valeur du point d’indice ou encore de report de mesures PPCR alors que la GIPA était bien le moins qui puisse être fait et qu’elle ne saurait tenir lieu de politique salariale.

Pour calculer le montant de votre GIPA, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R32396

NDLR: Pour celles et ceux qui pensent qu’ils ne perdent pas d’argent avec ce décret, il faut rappeler qu’il s’agit bien là d’une prime et non d’un rattrapage de traitement. Autrement dit, cette prime et exceptionnelle et n’entre pas dans le traitement brut de l’agent et donc ne compte pas non plus pour le calcul de la pension de retraite

partager:

Commentaires fermés.