Participation au maintien de salaire: le compte n’y est pas !

 

 

 

Maintien de salaire :

La FSU interroge les collègues de travail !

Limoges le 9 février 2018

 

L’administration et les organisations syndicales se sont rencontrées aujourd’hui pour la mise en place (enfin…) de la participation financière de la collectivité sur le maintien de salaires des agents de la Ville de Limoges.

Cette participation ne concerne que les agents titulaires et les contractuels qui travaillent sur des postes à plein temps, ayant souscrit un contrat maintien de salaire avec un organisme labellisé.

Le nouveau Directeur Général des Services, en préambule a rappelé les difficultés rencontrées pas la mairie pour faire face aux restrictions budgétaires imposées par l’État. Aussi, pour soulager l’  » effort  » consenti par l’administration, le DGS a fait la proposition d’utiliser les économies réalisées par la retenue sur salaire des agents malades grâce au jour de carence pour diminuer la charge réelle d’une telle augmentation du budget des salaires à la Ville. L’administration souligne également le caractère illégal du maintien du régime indemnitaire sur 30 jours. Pourtant, le premier alinéa de l’article 1 du décret n°2010-997 du 26/08/2010 prévoit que le régime indemnitaire doit suivre le traitement pour les agents publics de l’État en cas de maladie. La municipalité, après délibération (CT et Conseil Municipal) peut donc prévoir cette possibilité.

Image associée

La proposition est donc la suivante : 5 euros (bruts) par mois et par agent ! (4,25€ nets) et la mise en conformité avec la législation.

Tour à tour les organisations syndicales se sont exprimées sur cette proposition et certaines, dont la FSU, ont fait des contre-propositions concrètes. D’autres ont exprimé leur mécontentement.

FO a proposé une participation financière pour tous de 12 € et le maintien des primes en cas de maladie sur 90 jours au lieu de 30 actuellement (voir plus haut).

La FSU pour sa part s’oppose à ce que le jour de carence serve à payer les accords de 2016 proposés par la Ville et signés par FO et l’UNSA !

La FSU rappelle qu’elle est contre le jour de carence et que, dans l’hypothèse où la mairie souhaiterait le mettre en place, elle préfèrerait que l’argent économisé soit reversé au COS pour les Aides Sociales du comité (en constante augmentation) ou pour permettre au personnel de bénéficier gratuitement de prestations liées au bien être ( yoga, ostéopathie, etc.)

La FSU propose en plus de la mise en conformité avec la règlementation une participation de l’employeur à hauteur de 10 € par mois pour les agents de la catégorie C, 8 € pour les B et 6 € pour les A.

—————————————————————————————–

Aussi, la FSU vous demande de vous prononcer sur les propositions suivantes :

o Administration : 5 €/mois par agent et mise en conformité avec la législation

o Syndicat FO : 12 €/mois par agent et mise en conformité avec la législation (90 jours)

o Syndicat FSU : 10 €/mois Cat C, 8 € cat B, 6 € cat A, mise en conformité avec la législation et si application du jour de carence, reversement des sommes économisées par  la mairie en faveur du COS pour l’Aide sociale ou création d’activités gratuites de bien être  en direction des personnels.

o Autre(s) proposition(s) : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Coupon à retourner au syndicat FSU avant le 28 février 2018

partager:

Commentaires fermés.