COVID-19: Liste des personnes vulnérables

La liste des personnes vulnérables sur le site service-public.fr a été mise à jour hier 7 mai et considérablement réduite, suite à la parution du décret n° 2020-521 du 5 mai 2020.

On n’y trouve plus par exemple insulino-dépendance ni l’hypertension sans complication cardiovasculaire qui y figuraient précédemment…

 

  • les personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2 
  • dont la liste a été définie par le décret n° 2020-521 du 5 mai 2020 sont les personnes :
    • âgées de 65 ans et plus ;
    • ayant des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
    • ayant un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
    • présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
    • présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
    • atteintes de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
    • présentant une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
    • atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise :
      • médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ; infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
      • consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
      • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
    • atteintes de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
    • présentant un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
    • étant au troisième trimestre de la grossesse.
  • les personnes vivant au domicile d’une personne considérée comme vulnérable au regard de ces critères peuvent également bénéficier du dispositif d’activité partielle.
partager:

Commentaires fermés.